Les défenseurs des droits de l'homme : Les entreprises du Consumer Goods Forum doivent prévenir la violence et les meurtres dans les chaînes d'approvisionnement 

« La chaîne d’approvisionnement agroalimentaire est l’une des plus risquées pour les défenseur-e-s des droits humains et les communautés », a déclaré Michel Forst, ancien Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l'homme.

« Le Consumer Goods Forum – plateforme stratégique pour les détaillants et les producteurs de produits dérivés de l’huile de palme et du soya, entre autres – peut jouer un rôle essentiel pour ce qui est de faire avancer le débat sur les droits humains et améliorer les pratiques des entreprises concernant les défenseur-e-s des droits humains et de l’environnement »

Étude de cas : Communauté coutumière de Nagari Koto Baru

Alors que les conflits fonciers concernant les plantations de palmiers à huile dans l'ouest de Sumatra, en Indonésie, s'enflamment, les dirigeants communautaires et les défenseurs des droits de l'homme font l'objet d'une intimidation et d'une criminalisation croissantes de la part de la police locale, prétendument encouragées par les planteurs.

Le Cambodge : Un défenseur des droits des indigènes de 75 ans

Jusqu'à récemment, les derniers membres du peuple indigène Souy vivaient paisiblement sur leur territoire ancestral. Mais l'arrivée d'une compagnie de canne à sucre, liée au président, leur a fait perdre l'accès à leurs terres et à leurs points d'eau. La compagnie a obtenu le soutien de la police, et lorsque les villageois ont commencé à bloquer les routes, la compagnie a utilisé la force pour les enlever, et de nombreux villageois ont été arrêtés ou battus. L'IWGIA raconte l'histoire d'une femme courageuse de 75 ans, qui a aidé le Souy à défendre ses terres contre cette entreprise agricole envahissante.

Lisez l'histoire

Human rights defenders: Consumer Goods Forum companies must prevent violence and killings in supply chains 

The agribusiness sector has seen a 60% increase in killings of human rights defenders in the last year, most of them indigenous peoples.

“The agribusiness supply chain is one of the riskiest for human rights defenders and communities,” said Michel Forst, former UN Special Rapporteur on the situation of human rights defenders.

 

“The Consumer Goods Forum – as a key platform for retailers, producers of products from palm oil, soya among others – can play a key role in advancing the [human rights] debate and improve corporate practices related to human rights defenders and environmental rights defenders.”

Le Brésil : L'IWGIA condamne le meurtre d'un leader indigène au Brésil

Emyra Waiãpi, un leader indigène de 68 ans, a été poignardé à mort alors qu'une cinquantaine de chercheurs d'or, dont une douzaine étaient lourdement armés, entraient dans la réserve indigène Waiãpi, située dans le nord de l'État brésilien d'Amapá. L'IWGIA condamne le meurtre du leader Waiãpi et de tous les peuples indigènes qui défendent leurs droits sur leurs terres traditionnelles, qui sont rapidement exploitées dans le cadre de la ruée mondiale vers les ressources naturelles.

Peru: Shipbo-Konibo community of Santa Clara de Uchunya

The Shipibo-Konibo community of Santa Clara de Uchunya are struggling against the dispossession and devastation of their ancestral lands due to the aggressive expansion of oil palm. As well as negatively impacting food security and destroying their way of life, the company’s presence has driven fierce competition for control over lands between groups of settlers dedicated to land-trafficking and exposed the Shipibo-Konibo indigenous community to intimidation, threats and attacks. 

Colombie : La dernière bataille des Arhuacos sur les hauteurs de la Sierra Nevada

La Sierra Nevada de Santa Maria est riche en minéraux précieux. 261 concessions minières ont déjà été accordées et 244 autres sont en cours d'attribution. Toutefois, les Arhuacos, une population indigène, n'ont pas été inclus dans ces décisions et processus. En 2017, cela a conduit à une protestation massive contre les projets miniers et leur impact destructeur sur leurs territoires.

"Pour nous, Arhuaco, notre territoire est la base de notre savoir et il constitue le cadre dans lequel notre culture peut se développer", déclare Rubiel Zalabata.

Lisez l'histoire, et regardez un court métrage sur les Arhuacos de l'IWGIA ici