À propos de ZTI

 La coalition ZTI rassemble des dirigeants et des organisations de peuples autochtones, des communautés locales et des représentants de communautés d'origine africaine, et permet une collaboration conjointe avec un large éventail d'ONG internationales et nationales travaillant avec des défenseurs des droits de l'homme.

La ZTI est dirigée par un comité de pilotage multipartite composé d'ONG autochtones, d'origine africaine et du Sud, qui définit les priorités de la coalition autour de trois axes de travail : i) la protection collective et la résilience dirigée par les communautés ; ii) les actions de solidarité en faveur des communautés et des défenseurs menacés ; et iii) le plaidoyer coordonné pour promouvoir des réformes significatives de la part des acteurs étatiques et non étatiques afin d'améliorer la protection des défenseurs et de s'attaquer aux causes profondes de la violence et de l'intimidation. 

Poste à pourvoir:

Poste: Point focal régional de ZTI Afrique

Durée de contrat:

Un an avec une période probatoire de 3 mois minimum. Le contrat sera renouvelé sur une base annuelle sous réserve de performances satisfaisantes et de la disponibilité des fonds.

Dépendant de:

A déterminer par l'entité locale en fonction de la localisation du candidat (peut être directement avec Forest Peoples Programme ou par l'intermédiaire d'un membre local de ZTI).

Lieu de travail:

Afrique - Le candidat retenu peut travailler depuis le bureau d'un membre local de ZTI ou depuis son domicile.

Date limite de dépôt des candidatures:

3 mai 2022

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur candidature en envoyant un CV (maximum 2 pages) et une lettre de motivation (maximum 1 page) avant la fin de la journée du 3 mai 2022 à : fpp.zti.contact@forestpeoples.org. Veuillez indiquer "Point focal régional Afrique de ZTI" dans l'objet de votre courriel. Veuillez suivre ces instructions ou votre candidature risque d'être rejetée. 

A. Contexte du rôle du point focal régional pour l'Afrique

L'Initiative Tolérance Zéro (ZTI), en collaboration avec le Forest People's Programme (FPP) et les membres africains de la ZTI, cherche à recruter un Point Focal Régional Afrique ZTI à temps partiel, qui devra avoir une expérience dans le domaine des droits de l'homme, des peuples indigènes et des droits environnementaux, et sera basé en Afrique, afin de faciliter les activités régionales de la coalition des défenseurs des droits de l'homme, des ONG et des organisations de plaidoyer qui travaillent pour mettre fin à la violence et aux meurtres dans, ou associés à, des chaînes de valeur et d'approvisionnement. 

 

La coalition ZTI rassemble des dirigeants, des organisations de peuples indigènes, des communautés locales et des représentants des communautés afro-descendantes, et permet une collaboration conjointe avec un large éventail d'ONG internationales et nationales travaillant avec les défenseurs des droits de l'homme.

 

Elle est dirigée par un comité de pilotage multipartite, composé d'ONG autochtones, d'origine africaine et du Sud, qui définit les priorités de la coalition autour de trois piliers de travail : la protection collective et la résilience dirigée par les communautés ; le partage des connaissances, les actions de solidarité en faveur des communautés et des défenseurs menacés ; et le plaidoyer coordonné pour promouvoir des réformes significatives par les acteurs étatiques et non étatiques afin d'améliorer la protection des défenseurs et de s'attaquer aux causes profondes de la violence et de l'intimidation.

Le FPP est un membre fondateur de la coalition et fournit un soutien de facilitation pour le réseau mondial de la ZTI, les actions de collaboration et les initiatives locales d'autoprotection menées par les organisations et les communautés du Sud. L'objectif est de permettre l'échange mutuel d'informations, de faciliter les dialogues et d'assurer une communication interne et externe et un travail en réseau efficaces. 

 

Le point focal sera en contact étroit avec le comité de pilotage de la ZTI, avec les collègues de l'entité locale qui accueille le poste, le FPP et avec les autres membres de l'équipe de soutien de la ZTI, travaillant à promouvoir des actions cohérentes à travers les trois piliers du travail de la coalition.

 

Nous encourageons particulièrement les candidatures de personnes qui sont des peuples autochtones (pasteurs, agro-pasteurs, chasseurs-cueilleurs, communautés de pasteurs et de pêcheurs) et/ou qui ont une expérience de soutien direct aux peuples autochtones ou aux communautés locales. 
 

B. Rôles et responsabilités:
  •  - Aider la coalition à mettre en réseau et à faciliter les partenariats et les actions de collaboration dans la région, en particulier ceux qui travaillent avec les défenseurs, notamment les défenseurs autochtones (pasteurs, agro-pasteurs, chasseurs-cueilleurs, communautés de pasteurs-pêcheurs) des droits de l'homme et du développement, et des entreprises et des droits de l'homme.

  • - Agir en tant que point focal dans la région, en fournissant des conseils concrets et en facilitant les connexions entre les groupes locaux activement menacés et les membres de ZTI et d'autres groupes de protection dans la région et dans le monde qui peuvent fournir un soutien. 

  • - En liaison avec les mouvements et les acteurs régionaux, explorer et éventuellement s'engager avec les États et les organisations qui prennent l'initiative de développer des actions nationales sur des plans liés aux engagements des PA en matière de commerce et de droits de l'homme.

  • - Soutenir l'apprentissage et l'échange dans les domaines pertinents des priorités de ZTI, y compris la protection collective.

  • - Faciliter les réunions de la coalition dans la région et aider aux assemblées générales, assurer la liaison avec les membres de la coalition et la coalition plus large (équipe de coordination ZTI et groupe de pilotage), y compris les liens numériques de conférence, l'interprétation, la prise de notes, les invitations, la traduction des ressources pour le réseau ZTI, etc.

  • - Aidez à l'organisation des activités de plaidoyer, de communication et des événements nationaux, régionaux et mondiaux de la ZTI, y compris en aidant à faciliter les déclarations de soutien ou de plaidoyer, le cas échéant.

  • - Faciliter et soutenir les processus de gouvernance de ZTI, y compris la prise de décision du groupe de pilotage, en veillant à ce que les membres africains soient constamment engagés et représentés.

  • - Contribuer au calendrier des actions, activités et événements de ZTI.

  • - Partager les ressources/événements régionaux et nationaux pertinents, etc. avec la coalition et le groupe de pilotage de ZTI. 

  • - Contribuer à la compilation d'informations actualisées et pertinentes, ainsi qu'à la rédaction d'un compte rendu des décisions, et les mettre à la disposition du groupe de pilotage de ZTI. 

  • - Travailler avec le facilitateur mondial de ZTI, les autres points focaux régionaux et le groupe de pilotage pour développer des propositions de financement. 

  • - Travailler avec des réseaux plus larges pour soutenir la production de matériel de plaidoyer et de campagnes, liés aux chaînes d'approvisionnement mondiales et aux violations des droits de l'homme.

  • - Être un point de contact pour les personnes intéressées par la coalition dans la région.

C. Spécification de la personne:
  • - Un minimum de 3 ans d'expérience de travail avec des organisations/réseaux nationaux ou régionaux de peuples autochtones ou des organismes publics ou internationaux liés aux peuples autochtones.

  • - Expérience préalable de travail avec ou en soutien aux défenseurs des droits de l'homme, de préférence les défenseurs autochtones des terres et des forêts, y compris les communautés autochtones, locales, pastorales, agro-pastorales, de chasseurs-cueilleurs, pastorales et de pêcheurs, et les communautés paysannes. Ouverture à travailler avec une approche intersectionnelle ethnique et de genre.

  • - Connaissance approfondie des systèmes internationaux des droits de l'homme ou forte familiarité avec les systèmes juridiques nationaux des droits de l'homme, y compris les droits collectifs.

  • - Expérience de travail et de mise en réseau au sein ou avec des mouvements sociaux et des organisations de la société civile en Afrique, idéalement sur des questions liées aux entreprises et aux droits de l'homme.

  • - Excellentes compétences en matière de réseautage, de travail en équipe et de communication. 

  • - Bonnes compétences rédactionnelles en anglais.

  • - Compétences efficaces en matière d'administration, d'organisation et de coordination. Bonne gestion du temps.

  • - Une connaissance de la protection collective/communautaire, d'autres systèmes de protection des défenseurs, ainsi que des entreprises et des droits de l'homme/de la responsabilité des entreprises est souhaitable. 

  • - Approche visionnaire et pratique

  • - Capacité et volonté d'interagir avec différents types d'acteurs (publics, privés, sociaux).

Souhaitable:

  • - Expérience de travail et de réseautage au sein ou avec des mouvements sociaux et des organisations de la société civile en Afrique, idéalement sur des questions liées aux entreprises.

  • - La capacité de parler et de lire le français, le portugais et/ou d'autres langues régionales serait utile pour le travail et son articulation avec d'autres régions.

D. Qualifications:
  • - Au moins une licence ou un diplôme équivalent en études du développement, sociologie, droit ou autres sciences sociales, études du développement, droits de l'homme et gestion des ressources naturelles. Un master dans des études connexes sera un avantage supplémentaire.

  • - Connaissance et compréhension approfondies des droits, questions et préoccupations des peuples autochtones, en particulier des peuples autochtones (pasteurs, agro-pasteurs, chasseurs-cueilleurs, communautés de pasteurs et de pêcheurs) et des droits de l'homme en Afrique.

E. Conditions:
  •  Fonction à temps partiel à raison de 2,5 jours par semaine à commencer dès que possible pour un an, avec possibilité de prolongation (période probatoire de 3 mois).

  • - Salaire équivalent à un temps plein en fonction des qualifications et de l'expérience. 

  • - Le candidat retenu peut travailler depuis le bureau d'un membre local de ZTI ou depuis son domicile.

  • - Les candidats doivent être situés dans une zone qui permet une connexion internet stable et forte. 

  • - Le point focal régional de ZTI  en Afrique travaillera en étroite coordination avec l'équipe de coordination mondiale de ZTI et avec le personnel du FPP travaillant sur le ZTI.

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur candidature accompagnée d'un CV et d'une lettre de soutien avant la fin de la journée du 3 mai 2022 aux adresses électroniques suivantes : fpp.zti.contact@forestpeoples.org.

Le ZTI donne une chance égale à tous les candidats d'origine autochtone, mais seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Les femmes et les personnes autochtones handicapées sont encouragées à postuler. La priorité sera donnée aux membres de ZTI et aux candidats autochtones, pasteurs, agro-pasteurs, chasseurs-cueilleurs, communautés de pasteurs et de pêcheurs et paysans.